Parcours

Née dans une famille pour qui la pratique chorale est un mode de vie, laisse des traces. 

Des traces auditives, visuelles et émotionnelles. 

In Utéro, je me développe dans un corps chantant environné de polyphonies. Mon père est chef de c(h)oeur, ma mère sa soliste préférée .

Je chante dans un coeur d'enfant nommé "Chanterie" dès 5 ans. Le chant polyphonique fait partie de la vie de la famille élargie. 

 

L'adolescence va ouvrir mes oreilles à d'autres répertoires : la musique traditionnelle. L'importance des racines dans le répertoire est une source de connaissances. 

 

La découverte et la pratique du DO IN,  du SEITAÏ,  ( Maitre Tsuda ) et du Zen (Maitre Deshimaru), m'amènent à l'ouverture à une autre dimension de l'Être : une présence à soi qui lie le corps, l'esprit et l'Âme, un accueil de l'instant lié au souffle, à la perception de l'invisible dans une posture d'ancrage.  

 

Puis la vie a continué de me faire éprouver, expérimenter, rencontrer des personnes magnifiques : 

Isabelle Bonnadier pour mes premiers cours de chant, la technique alliée à la douceur, Marie Claire Cottin  la générosité, la joie, Richard Cross  orfèvre de l'alignement, de la cohérence de la voix de chacun...

Ces enseignements m'ont permis de libérer ma voix, et libérer sa voix c'est déjà trouver du plaisir à chanter, mais ce travail va beaucoup plus loin, et je l'ai découvert avec chacun d'eux, sous différentes facettes. 

 

La rencontre avec Joy Kane, c'est tomber en amour avec la pédagogie Dalcroze : l'apprentissage de la théorie de la musique par le mouvement ! Apprendre, c'est jouer ! 

 

Ces expériences se mettent en lien lors de l'enseignement que je donne aux tout petits : c'est la découverte du bonheur de cet apprentissage de la musique qui passe par l'enracinement, l'alignement du corps, le souffle !  

Découverte dans le même temps : c'est le cadeau de bienvenue que me fait la Provence : la Clinique Saint Paul de Mausole à Saint-Rémy-de-Provence où le Docteur Jean Marc Boulon crée un espace d'expression artistique et thérapeutique pour les patientes. Il me permet de créer mon premier atelier d'expression vocale. Nous chantons, dansons, créons en lien avec l'atelier d'Ergothérapie qui crée des costumes merveilleux. Je découvre l'Art thérapie. 

Je choisis de reprendre un cursus de formation et je suis une formation de trois ans à l'École d'Art Thérapie Avignonnaise : L'IRFAT  . 

C'est dans ce parcours que je découvre d'autres médias que la voix : la peinture, le collage, l'argile, le théâtre. C'est par cette formation que j'entre dans l'histoire des théories du soin psychique : Freud, Lacan, Winnicott, Jung, le travail de Tosquelles, Oury,  viennent élargir ma pensée, donner des mots, des explications. Ma méthode se construit, s'étaye. 

C'est à l'issue de cette formation que je crée ma méthode : La voix de Soi ©. 

 

Je commence à travailler avec des groupes au sein de la P.J.J., de centre sociaux, dans un C.E.F., auprès de publics très divers. 

Nous réalisons avec l'Association Générique,  un documentaire :  " Paroles Inter-dites " avec le Centre social et culturel de la Croix des oiseaux à Avignon, dans le cadre d'un projet autour de la parentalité. Ce documentaire veut montrer l'impact des ateliers avec le média du théâtre, utilisé dans ces rencontres. Les situations de difficulté, de conflits, sont mises en scène, observées, rejouées, jusqu'à l'issue du conflit, l'apaisement de la situation. 

Dans le même temps je commence à travailler en cabinet, à recevoir des femmes , des hommes, des adolescents, des enfants,  qui traversent une période difficile, des personnes qui veulent sortir d'un fonctionnement aliénant. 

 

Je donne ma première conférence au Québec dans le cadre d'un colloque d'Art Thérapie qui m'a permit de connaitre un enseignement qui s'appuie sur la théorie Jungienne et dont les pratiques prennent leur racines dans les techniques de soins Amérindiennes . Johanne Hamel , Alexandra Duchastel , Jacinthe Lambert, enseignent et pratiquent avec une ouverture et une humanité toute Québequoise, se fut un approfondissement qui a fait trace dans ma pratique. 

 

En parallèle, j'exerce la fonction de formatrice dans différentes écoles, organismes, en utilisant ma méthode qui amène les personnes, élèves, étudiants, à développer leur potentiel en utilisant pleinement le langage non verbal, et leur voix. 

 

La Fédération Française des Art-thérapeutes FFAT dans son code de déontologie, exige la poursuite d'une pratique artistique, ainsi qu'un suivi en supervision. 

Ma pratique est supervisée en Gestalt Thérapie, une approche psycho corporelle dans une pratique holistique. 

 

J'enrichis ma pratique par un travail en miroir avec un cheval dans une communication non verbale. Cela vient développer cette écoute globale de la personne. Entendre ce qui n'est pas dit. Cette approche Jungienne ouvre sur une  communication profonde. 

 

Ce chemin de vie, ces rencontres, ces apprentissages, se conjuguent aujourd'hui dans une approche multidimensionnelle de la personne. 

 

Les rencontres avec les personnes se font dans leur histoire. La personne  se relie en elle même, véritable retrouvailles avec le  Soi,  en réparant cette aptitude naturelle à la guérison. 

 

 

" Nul ne peut avoir de lien avec son prochain , s'il ne l'a pas d'abord avec lui même. " CG JUNG

Merci à Marie Hutois pour sa générosité et la richesse de ses partages . 

 

 

 


Views